Actualités

Lyon: Axelle Dorier, aide-soignante de 23 ans, tuée et traînée par deux individus en voiture


La jeune femme a été sauvagement tuée ce dimanche matin, à Lyon. Renversée, puis traînée par un véhicule, son corps a été retrouvé 800 mètres plus loin. Voici ce que l'on sait de cette affaire bouleversante.

À lire aussi : Axelle Dorier : ce que l'on sait des deux suspects, dont les identités ont été révélées

Elle s’appelait Axelle Dorier et n’avait que 23 ans. Dimanche 19 juillet 2020, elle a été tuée d’une manière particulièrement atroce. Renversée par un véhicule dans lequel se trouvait deux hommes, la jeune femme a été traînée sur 800 mètres.

Deux individus ont été mis en examen dans ce dossier : le conducteur de la voiture, Youcef T., et son passager, Mohamed Y.

Le conducteur lui fonce dessus « volontairement », puis traîne son corps sur 800 mètres

Axelle Dorier exerçait le métier d’aide soignante à Lyon. Âgée d’une vingtaine d’années, elle a été tuée aux alentours de 03h40, ce dimanche, dans le 5ème arrondissement de Lyon, rue de l’Antiquaille.

Lorsque le drame s’est produit, la jeune femme participait à une fête organisée pour son anniversaire, avec une quarantaine de personnes. Une rixe aurait éclaté entre les passagers d’une voiture et un groupe de jeunes femmes, après que le chien d’un invité ait été percuté et tué par une Golf.

Selon le site Actu17, la police reçoit un appel faisant été d’une jeune femme renversée une première fois, qui s’est relevée avant d’être à nouveau percutée, « de manière volontaire ».

Lorsqu’ils arrivent sur les lieux, les pompiers ne peuvent que constater le décès d’Axelle Dorier, dont le corps démembré a été retrouvé 800 mètres plus loin.

Le chauffard conduisait malgré l’annulation de son permis de conduire

Tôt le dimanche matin, trois individus se présentent au commissariat en expliquant être impliqués dans l’accident. L’un d’eux est libéré, tandis que les deux autres sont mis en examen. Il s’agit du conducteur de la Golf, âgé de 21 ans, et de son passager de 19 ans. Tous deux, d’origine lyonnaise, n’ont pas d’antécédents judiciaires.

Le premier, Youcef T., a été mis en examen pour « violences volontaires ayant entrainé la mort et délit de fuite ». Le second, Mohamed Y., est poursuivi pour « non-assistance à personne en danger ».

D’après LyonMag, le chauffeur de la Golf « pourrait avoir pris le volant malgré l’annulation de son permis de conduire ». Alors que les tests d’alcoolémie se sont avérés négatifs, les résultats des analyses toxicologiques n’ont pas encore été dévoilés.

Lors de son audition, le conducteur de la voiture a indiqué « avoir paniqué et voulu quitter les lieux, alors qu’une jeune fille était positionnée devant son véhicule ».

Il assure « ne pas s’être rendu compte qu’elle était restée accrochée au véhicule »,

précise le parquet.

A Lyon comme dans le reste de la France, l’émotion est vive, notamment sur les réseaux sociaux. Après la mort atroce d’Axelle Dorier, les hashtags #JusticePourAxelle et #OnVeutLesNoms ont été partagés massivement.

Un fait divers sordide, qui fait écho aux récentes morts, tout aussi atroces, de la gendarme Mélanie Lemée (Lot-et-Garonne) et du chauffeur de bus Philippe Monguillot (Bayonne).

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur