Actualités

Attention à une nouvelle arnaque par téléphone: une dame escroquée de 9.000 euros


une septuagénaire dépouillée de 9000 euros et ça peut arriver à tout le monde

De nos jours, les arnaques téléphoniques sont de plus en plus courantes et les voleurs semblent s’attaquer à tout le monde, même aux plus vulnérables. Une nouvelle escroquerie par téléphone a d’ailleurs fait une victime du côté de Waterloo, en Belgique ce mercredi 5 décembre.

D’après la police locale, la dame, âgée de 75 ans, a perdu 9 000 euros !

À lire aussi : « C'est toi dans cette vidéo ? » : Attention au retour de cette arnaque sur Facebook

Une escroquerie par téléphone :

Alors qu’elle était à son domicile, la septuagénaire a reçu un coup de fil anonyme sur poste fixe de la part d’un individu parlant en français et en anglais. Ce dernier lui avait expliqué qu’il travaillait pour Microsoft en tant qu’agent de maintenance et d’après lui, la dame avait un problème sur son ordinateur qu’il devait régler. Il s’était alors proposé de l’aider à sécuriser son matériel informatique.

Gagnant en confiance, la Waterlootoise a accepté de lui offrir quatre paiements d’un euro chacun en lui fournissant des données du digipass de sa carte bancaire et une copie de sa carte d’identité. Plus tard, la dame a contacté sa banque, mais cette dernière lui a expliqué que près de 9 000 euros avaient été retirés de son compte récemment !

Faites attention !

Il va donc sans dire qu’elle a été victime d’une arnaque qui s’avère de plus en plus fréquente en ce moment. Ces escrocs semblent d’ailleurs cibler des personnes crédules et vulnérables, comme ce qui était le cas de cette dame âgée…

Mais maintenant que vous êtes au courant de l’existence de ce genre d’escroquerie par téléphone, vous pouvez prendre des mesures pour vous protéger et pour avertir vos amis et les membres de votre famille. L’idéal serait de ne fournir aucune information personnelle (notamment les données bancaires) à qui que ce soit par téléphone. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter la police.

Mais aussi, partagez cette triste histoire avec vos proches afin qu’ils fassent attention !

Signaler une erreur