Actualités

Atteint d’hydrocéphalie, ses parents l’ont abandonné à sa naissance


Une maman abandonne son bébé à cause de sa tête – 4 ans plus tard, on frappe à la porte de l’orphelinat

En Ukraine, un petit garçon dénommé Dima Kalekin fut abandonné par ses parents à l’hôpital parce qu’il souffrait d’hydrocéphalie. Son crâne est devenu très gros à cause d’un surplus de liquide céphalo-rachidien dans son cerveau. Grandissant dans une zone de guerre, il a été trainé d’un endroit à un autre jusqu’à ce qu’il soit adopté par un couple américain. Il commence alors un nouveau chapitre de sa vie.

À lire aussi : Une mère abandonne son fils atteint d'une malformation : le papa se retrouve seul

Il ne savait pas tenir une cuillère

Le petit Dima n’a aucun souvenir de ses parents biologiques. Lorsqu’ils ont vu leur bébé pour la première fois, ils ont tout de suite quitté l’hôpital, sans le moindre regret. Le petit garçon a passé les quatre premières années de sa vie dans un orphelinat ukrainien.

À cause de son état, il affichait des retards au niveau de son développement psychomoteur. À quatre ans, il ne savait toujours pas marcher, ni utiliser une cuillère. Face à cette situation, l’équipe pensait que le garçon ne pourrait jamais avoir une vie normale. Toutefois, ils étaient étonnés par sa résistance. Il a également réussi à prononcer quelques mots.

La guerre lui a ouvert une nouvelle porte

Puis en 2014, les choses se sont encore empirées, la guerre éclata en Ukraine. Situé à l’est du pays, l’orphelinat se trouve dans la zone du conflit. Évacuer les enfants et le personnel est alors devenu une nécessité. Malheureusement, aucune structure d’accueil n’était prévue. Ils ont vagabondé durant une semaine entière. Sans nourritures ni eau, privés de médicaments, les enfants étaient dans un état pitoyable. Voyant cela, un groupe de séparatiste a eu pitié d’eux. Ils les confient aux autorités.

Les orphelins sont transférés vers l’hôpital de la ville de Kharkiv. En voyant Dima, les médecins ont eu les larmes aux yeux, il était faible et traumatisé. Conscient que le garçon n’avait aucune chance de survivre dans un tel contexte, le personnel médical a contacté un prêtre. Sa mission est simple, lui trouver une famille d’accueil.

Un nouvel orphelinat a accueilli les enfants. Ensuite, quelques semaines plus tard, une visite changea à jamais la vie de Dima. Ernest et Ruth Chaves sont américains. Ils vivent au Vermont et souhaitent adopter un enfant vivant dans un pays en guerre. Quand leurs yeux se sont posés sur le jeune garçon, ils ont immédiatement su que ce sera lui.

Un nouveau nom, un nouveau départ

Après les formalités administratives, Dima a rejoint les États-Unis. Les Chaves sont une grande famille, le couple s’occupe déjà de sept enfants, ils sont tous issus d’une adoption. Pour marquer sa nouvelle vie, le garçon reçoit un nouveau nom : Zebadiah Chaves.

Choyé par sa famille, Zebadiah réalise des progrès impressionnants. En seulement quelques jours, il a réussi à manger tout seul avec une cuillère. Un an plus tard, il comprend deux langues, l’Ukrainien et l’anglais. Il marche aussi correctement.

Les médecins affichent leur optimisme, le cerveau est encore en bon état. Le garçon grandira normalement, comme les autres enfants. Toutefois, beaucoup d’interventions chirurgicales seront nécessaires.

Avec l’amour qu’il reçoit dans cette famille, il est plus que certain qu’il va s’en sortir. Si vous avez aimé cette histoire, n’oubliez pas de la partager avec vos amis.

Signaler une erreur