A la une

François Hollande tacle Emmanuel Macron en pleine cérémonie du 11 novembre

Emmanuel Macron et François Hollande
Source : Capture d'écran France 2
4 Partages

Dans l’échange avec les précédents présidents de la République sous l’Arc de Triomphe, Emmanuel Macron ne s’attendait probablement pas à cette question étonnante de François Hollande.

à découvrir

Comme chaque année, la France commémore l’armistice du 11 novembre 1918 sous l’Arc de triomphe. Une cérémonie particulière cette année, organisée en comité restreint en raison de la crise sanitaire liée au COVID-19. Si l’absence de public se faisait sentir, celle des anciens chefs de l’État a quant à elle été bien repérée. Pour cause, un échange entre le président en exercice Emmanuel Macron et son prédécesseur, François Hollande.

‘Ça va, pas trop dur en ce moment ? »’

Si le reste de ses propos n’était pas vraiment compréhensible devant les caméras, les journalistes ont tous relevés la question assez curieuse posée par François Hollande au moment de serrer la main d’Emmanuel Macron : « Ça va, pas trop dur en ce moment ? » lui demande celui qui a occupé le poste de chef de l’État entre 2012 et 2017. Face à la surprise du moment, Emmanuel Macron a alors répondu brièvement en remerciant son prédécesseur pour sa présence. 

L’échange fait le tour du monde

Rapidement, l’instant capturé en vidéo tourne en boucle sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter. Les images visionnées près d’un million de personnes sur la Toile ont aussi été évoquées dans la presse internationale. À l’étranger, le journal canadien The National Post, les Américains de US News, où encore les Britanniques de The Guardian, se sont eux-aussi amusés de la situation. Étant donné le passif entre les deux hommes, il faut bien remarquer que le sujet paraît bien cocasse.

Une petite revanche personnelle ?

Entre-temps, cet échange a été largement décrypté par ls médias. Le rédacteur en chef du service politique de BFMTV rappelle alors les rapports compliqués entre François Hollande et Emmanuel Macron :

« On sait qu’ils étaient très proches, que c’est l’ancien président François Hollande qui l’a fait venir à ses côtés d’abord comme conseiller à l’Elysée puis ministre de l’Économie, qu’il y a une relation entre les deux qui s’est terminée avec une impossibilité pour François Hollande de se présenter à l’élection présidentielle » — Jérémy Brossard

Il est indéniable qu’au-delà de l’humour, François Hollande doit se mettre à la place du président actuel. En connaissance de causes, il y a « sans doute une forte d’empathie » ajoute le journaliste de BFMTV. Mais on notera évidemment une part d’ironie ou même « une petite revanche personnelle sur celui qui a pris sa place » conclue Jérémy Brossard.


Signaler une erreur